Table basse D.555.1 Gio Ponti Molteni & C

950

Table basse D.555.1 Gio Ponti Molteni & C

950

Fabricant : Molteni & C
Designer : Gio Ponti 1954/1955
Fabrication : Italie

vendu

UGS : table-basse-d-555-1-molteni Catégories : , , , ,

Description

Produit : Table basse D.555.1
Fabricant : Molteni & C
Designer : Gio Ponti 1954/1955
Fabrication : Italie
Fabrication : 2012
Matériaux : Acier laqué et verre
État : Vintage

Gio Ponti

Le parrain Milanais du design contemporain italien, Gio Ponti etait un touche à tout : architecte, designer, peintre, auteur, enseignant et directeur de publications.

Au cours de sa carrière, qui se déploie sur six décennies, Gio Ponti a réalisé plus d’une centaine de constructions en Italie et dans le reste du monde, et signé un nombre considérable d’objets d’art décoratif et de design mais aussi de mobilier. Grâce à la revue Domus qu’il fonde en 1928 et dirige presque toute sa vie, et à sa participation active au sein d’expositions comme la Triennale de Milan, il fut également l’ardent défenseur d’un art de vivre italien et un protagoniste majeur du renouveau du design italien d’après-guerre. Enseignant de 1936 à 1961 à l’École Polytechnique de Milan, il forme plusieurs générations de designers. Gio Ponti a par ailleurs contribué à la création en 1954 de l’une des récompenses les plus importantes du design : le prix Compasso d’Oro.

En 1930, il crée pour Fontana des meubles et des luminaires et devient en 1933 directeur artistique de la filiale Fontana Arte pour qui il conçoit une lampe cylindrique cernée de disques de cristal et de miroirs. De 1946 à 1950, il conçoit pour Venini des bouteilles de verre, des lustres, dont un chandelier multicolore en verre de Murano.

En 1948, il crée la célèbre machine à expresso pour La Pavoni dont les cylindres chromés évoquent l’univers industriel. Exportée dans le monde entier, elle devient pour les adolescents qui fréquentent les cafés, le symbole de la « dolce vita ». Les années 1950 sont les plus prolifiques de sa vie : avec Piero Fornasetti, il crée des aménagements intérieurs néoclassiques, du mobilier. Au même moment, Ideal Standard lui confie la conception d’une gamme de sanitaires. Sa salle de bains « Série B », éditée en 1953, offre une ligne sobre et fonctionnelle à l’opposé du style néoclassique.

Dès 1955, la chaise Superleggera conçue pour Cassina, toujours en production aujourd’hui, arrive sur le marché. Ses qualités que sont ses lignes à la fois classiques – inspirées du mobilier traditionnel des pêcheurs de Chiavari, le village d’origine de Gio Ponti – et ultra-modernes ainsi que son poids plume font de la Superleggera un classique du design.

Gio Ponti s’éteint en 1979, mais son génie demeure avec une partie de ses créations qui est actuellement rééditée par Molteni & C.

Voir tous les produits Gio Ponti


Molteni & C

Fondée en 1934 par Angelo Molteni et installée à Giussano, à quelque 25 kilomètres de Milan, la société Mol­teni & C est depuis toujours une aventure familiale qui symbolise ce made in Italie haut de gamme où à la recherche, l’innovation et la création s’ajoutent la culture et l’image.

Après guerre, l’entreprise a opéré un virage radical, présentant dès 1955, ses premiers meubles modernes. En l’occurrence, une commode à trois tiroirs conçue par ­Werner Blaser, architecte suisse, élève d’Alvar Aalto et ­ex-assistant de Mies van der Rohe. Suivra la bibliothèque «MHC.2» de Yasuhiko Itoh, entrée dans la légende du design. Le passage du style au design sera définitivement acté en 1968 avec l’arrivée de Luca Meda, nommé directeur artistique. De simple entreprise lombarde, Molteni & C se mue dès lors en groupe de premier plan.

En catalogue, le gotha des designers et des architectes – Jean Nouvel, Rodolfo Dordoni, Alvaro Siza et Rodolfo Dordoni, mais également des jeunes talents comme Nicola Gallizia – et une direction artistique confiée au Belge Vincent Van Duysen.

Voir tous les produits Molteni & C